Knitters Series: Mónica Cevallos

Aujourd’hui dans nos Knitters Series: Mónica Cevallos, knitter de Cancun, résidente à Madrid.

Passionnée de mode, Mónica est la dernière recrue de notre équipe de design de We Are Knitters.

Parmi ses références, Balenciaga, John Galliano et Sara Blacklund, de qui elle s’inspire pour donner libre cours à sa créativité pour réaliser ses patrons.

Nous avons parlé avec elle pour la connaître un peu mieux. Envie d’en savoir plus ?

Knitters Series: Mónica Cevallos

Depuis quand tricotes-tu ?

J’ai appris à tricoter toute petite, je ne tricotais que des écharpes en point mousse et j’ai fini par laisser tomber. Mais il y a 3 ans, je me suis beaucoup intéressée au design dans le tricot et c’est là où j’ai commencé à apprendre de nouvelles techniques et à entreprendre des projets plus ambitieux.

Comment as-tu appris à tricoter ? Qui t’a appris ?

J’ai appris pendant deux étés avec ma grand-mère et ses copines. C’était un groupe très grand qui se réunissait tous les mercredis et pour que je ne m’ennuie pas, elles m’ont offert une paire d’aiguilles et quelques pelotes de laine pour m’apprendre à tricoter.

Comment pourrais-tu définir en 3 mots ce que le tricot représente pour toi ?

Créativité : j’adore l’univers de la mode et du design. Pour moi, créer des vêtements est une façon de m’exprimer.

Expérimental : j’essaye toujours de nouvelles choses, je peux défaire mil fois un ouvrage pour chercher des résultats différents.

Addictif : tu as toujours envie de faire un dernier rang.

Knitters Series: Mónica Cevallos

Tu préfères tricoter pour toi ou pour les autres ?

J’aime tricoter pour moi-même mais je mets toujours plus de soin dans mon travail quand il est destiné à une autre personne.

Quel est ton point préféré ?

J’adore les points ajourés, tout d’abord parce qu’on peut les utiliser dans des robes d’été, mon vêtement fétiche, et deuxièmement parce que j’aime beaucoup superposer des tissus.

Quel est ton kit We Are Knitters préféré ?

L’iriri poncho est un vêtement très tendance mais en même temps il est facile à porter et à combiner.

Knitters Series: Mónica Cevallos

Grosse laine, laine fine, coton, trapilho ou baby alpaca ?

Le coton car il est très versatile, on peut l’utiliser aussi bien en été qu’en hiver et il a un toucher très agréable.

Quel est ton moment préféré de la journée pour faire du tricot ?

Le soir, avec un peu de musique ou devant un bon film avec une coupe de vin.

Knitters Series: Mónica Cevallos

Une astuce de tricot que tu veux partager avec les knitters.

J’adore coudre mes vêtements avec des coutures invisibles (kitchener Stich), tu n’as pas de mailles à rabattre et le résultat est parfait.

Un conseil pour quelqu’un qui veut démarrer dans le tricot.

Il faut explorer sur internet, regarder des blogs, aller sur youtube; il y a toujours de nouvelles choses à apprendre ou des techniques à perfectionner.