Knitters series : Noraya

Aujourd’hui nous vous présentons Noraya, une Knitter barcelonaise avec des origines américaines mais majorquine d’adoption et … très fière d’être une knitter ! Si vous souhaitez en savoir plus sur elle, nous partageons ici avec vous une interview dans laquelle elle nous raconte ses débuts, ses goûts et plein d’autres choses.

Comment as-tu commencé à tricoter ?

J’avais 13 ou 14 ans quand, un jour, ma mère a sorti des aiguilles qu’elle avait gardées dans une malle à souvenirs et la voir tricoter a attiré mon attention. Elle m’a appris à monter des mailles et à tricoter des mailles endroit. Cependant, je me suis achetée pour la première fois des aiguilles et des pelotes afin de commencer à tricoter il n’y a pas plus de 6 mois… et depuis je n’ai pas pû m’arrêter !

Quel est ton point préféré ?

Il y a énormément de points qui m’attirent et beaucoup de nouveaux points que je découvre dans vos posts et dans vos tutoriels-vidéos. Mais, pour l’instant, je n’ai pas encore eu l’opportunité d’en tricoter beaucoup d’entre eux… Mais j’ai quand même une préférence pour le point de riz. J’adore son rendu et surtout sa texture, il est super moelleux.

Préfères-tu tricoter pour toi ou pour offrir ?

Un peu de tout ! J’ai commencé en faisant des cadeaux, des écharpes pour mes filles et pour ma sœur, des sacs à dos, des sacs à main… mon premier « grand projet » a été un pull que j’ai tricoté pour ma nièce il y a 2 mois et j’ai quelques tricots en cours que je compte offrir… Mais la sensation de tricoter quelque chose pour toi et de le porter ensuite est inexplicable ! C’est une immense fierté ! À la fin, la récompense est gratifiante aussi dans un cas que dans l’autre.

Quel est ton moment préféré dans la journée pour tricoter ?

N’importe quelle heure du jour me semble parfaite pour tricoter. J’ai toujours mes aiguilles avec moi, à la plage, au parc, en excursion à la montagne, chez le coiffeur, dans les bistrots… une fois j’ai même tricoté dans la salle d’attente d’un notaire ! Je profite de chaque moment pour tricoter un rang ou deux (ça finit toujours par être 5 ou 6 :D), et même lorsque je me lève le matin que je prends un café et que mes filles dorment encore… Parfois, je me lève une petite demi-heure avant uniquement pour tricoter durant un court moment avant de commencer la journée ! Ce moment est à moi et m’apaise beaucoup !

Comment as-tu découvert We Are Knitters ?

J’étais en train de chercher de la laine et vous êtes apparus sur le moteur de recherches. Je suis immédiatement tombée amoureuse de vos modèles et de votre image « proud to be Knitter ». Tricoter n’est pas une activité de grand-mères, c’est bien plus que cela, c’est un passe-temps sophistiqué et qui revient à la mode ! Vos modèles sont magnifiques, je crois que leur succès réside dans leur simplicité… Et puis, votre laine et votre coton Pima sont d’une extraordinaire qualité. Ce fut un coup de foudre.

Quel est ton kit favori chez We Are Knitters ?

C’est impossible de répondre à cette question. J’ai pris énormément de plaisir à tricoter le Dill Tee mais aussi le Juliet Tee, et pour l’Été j’adore le Pacific Sweater et le Sunset Tee. J’aime beaucoup le Sienna Beanie aussi et cet hiver je tricoterai le Vertigo Sweater et la Udon Blanket, c’est sur !

Quel est la chose la plus difficile que vous n’ayez jamais tricoté ?

Jusqu’à présent, le plus difficile que j’ai eu à tricoter fut la Broderie ajourée du Juliet Tee, même si ce n’est pas très compliqué ! Au début je n’arrivais pas à m’habituer à cette nouvelle technique. Mais, il a suffit de s’y mettre et ne pas se décourager!

As-tu quelques astuces de tricot à partager avec les Knitters ?

La principale chose que je peux dire aux Knitters qui, comme moi, commencent c’est qu’ils ne doivent pas avoir peur de relever de nouveaux défis et qu’ils n’oublient pas de prendre un peu de risques… avec vos tutoriels-vidéos on peut faire n’importe quel modèle, et c’est en se trompant que l’on apprend non ? 🙂

Quelle est ta ville préférée dans le monde ?

Le monde est tellement grand et il me reste tellement de choses à voir ! Mais parmi les villes que j’ai visité, j’ai un formidable souvenir de San Francisco et un jour j’adorerai y retourner avec mes filles et tricoter dans les jardins japonais de Goldon Gate Park en buvant un thé vert et en mangent un biscuit chinois. Palma est aussi une ville merveilleuse, de plus en plus cosmopolite et avant-gardiste avec une grande offre culturelle. Je me sens chanceuse de vivre sur cette île.

Quelle est ta chanson préférée ?

J’adore la musique, quand je suis chez moi j’écoute toujours du jazz, bien que cela varie en fonction du moment et selon mon état d’esprit. Si je devais choisir une chanson je crois que ce serait « Take this waltz » de Leonard Cohen, bien que si l’on demandait à mes amis, ils diraient que la chanson qui leur fait penser à moi c’est « More than words » de

Extreme… et je ne dirais pas pour quelle raison ! hahahaha mon rendez-vous parfait serait avec … Un repas entourée de ma famille et des personnes que j’aime est le meilleur rendez-vous dont je puisse rêver et dont chacun puisse rêver !

Quel est le meilleur conseil que l’on t’ai donné ?

Mes parents me disent toujours : Sois toi-même, aimes-toi, crois en toi, poursuis tes rêves, luttes pour ce en quoi tu crois, n’aie pas peur d’être différente, n’aie pas peur de te tromper et d’avoir du succès encore moins !

As-tu un(e) acteur/actrice favori(e) ?

Sans nul doute, Ewan Mcgregor remporte le prix !

Quelles personne morte ou vivante aimerais-tu connaitre ?

J’adorerais passer une journée avec Mary Poppins pour qu’elle m’apprenne son fameux claquement de doigts,pour me promener avec elle sur les toits de Londres… et chanter ensemble « in every job that must be done, there is an element of fun, you find the fun, and snap, the job’s a game » ! J’adore cette chanson depuis mon plus jeune âge !

Noraya porte le Juliet Tee en natuel, le Dill Tee en Bleu caraïbe et le Downtown Snood en aquamarine.