Knitters Series : NorthKnits

Jewell Christine est la charmante femme qui se cache derrière le nom de NorthKnits. Grâce au tricot, elle a découvert la paix et la détente. Il s’agit d’une knitter visionnaire et très créative.

Nous l’avons rencontrée à New York pour faire sa connaissance et découvrir toutes ses astuces et conseils.

NorthKnits

Quand avez-vous commencé à tricoter ?

J’ai commencé à tricoter il y a presque dix ans, en 2007. J’ai appris à faire du crochet toute seule, méthode que j’ai réussi à maîtriser au bout de 4 ans.

Après avoir fait, défait et refait quelques douzaines d’écharpes à plusieurs reprises, j’étais enfin prête. 🙂

Où avez-vous appris à tricoter ? Qui vous a appris ?

J’ai appris à tricoter quand j’étais en fac. A l’époque j’avais un peu le cafard, je venais de finir une relation sentimentale un peu compliquée. Et un jour, la mère d’une copine est venue nous apprendre à tricoter et elles m’ont encouragée à continuer pour me remonter le moral.

C’est alors que j’appris à monter 40 mailles et je suis vite tombée amoureuse de cette activité qui est devenue ma passion. A la sortie de l’atelier, je suis allée dans la boutique de laines la plus proche et j’ai achetais plusieurs livres de tricot, des pelotes de laine et des aiguilles pour faire ma première écharpe.

En 2011 ma grand-mère a appris que je tricotais et elle a commencé à m’envoyer des patrons de crochet de sa jeunesse. Mais j’avais du mal à les comprendre et j’ai donc fini par aller sur Youtube pour apprendre.

NorthKnits

Comment définir en 3 mots ce que le tricot représente pour vous ?

Spirituel : tricoter et ma façon à moi de relaxer mon esprit et de retrouver la paix.

Créatif : j’adore rechercher de nouvelles fibres et de nouveaux patrons, ou tout simplement réfléchir aux diverses façons de partager le tricot qui est un art.

Emouvant : à travers le tricot, j’ai pu communiquer et me connecter d’un point de vue créatif avec le monde et je pense que c’est une aventure honorable et émouvante !

Vous préférez tricoter pour vous ou pour les autres ?

C’est difficile à dire…. Tout ce que je peux dire, c’est que je préfère les deux !

J’adore la création, je suis très contente quand les gens découvrent mes créations faites à la main, quand ils veulent les avoir.

Pour moi, tricoter est également une façon très chouette et pacifique de décompresser et grâce à lui j’ai appris à être récompensée et à garder mes créations. 🙂

NorthKnits

Quel est ton point préféré ?

Sans hésiter, à deux aiguilles, le point mousse. Il a quelque chose d’organiquement beau et serein et il permet de créer des pièces classiques et minimalistes.

Mais maintenant que je travaille sur ma première veste, le Yellowstone Cardigan, je suis en train de devenir fan du point de blé.

Au crochet, c’est la maille serrée. J’adore sa versatilité, je peux l’utiliser pour faire de belles couvertures, des écharpes en maille serrée ou un clutch pour la plage ou pour une soirée.

Quel est ton kit préféré de We Are Knitters?

Je rêve toujours de faire tous les merveilleux kits de WAK, mais jusqu’à présent, mon préféré est le Yellowstone Cardigan Kit.

Parfois, nous, les créateurs, on stresse avec nos meilleurs projets, mais je suis heureuse et émue quand je peux trouver un créneau pour travailler sur mon Yellowstone, ma toute première veste.

J’aime aussi beaucoup la beauté classique et facile de l’Udon Blanket Kit.

NorthKnits

Laine, laine fine, coton, trapilho, baby alpaca, mérino…?

Quand il commence à faire froid et que les trottoirs se tapissent de feuilles, je vais vite acheter des pelotes de laine – classiques, chaudes, elles mettent en valeur les points les plus simples d’une façon très jolie et j’adore essayer de nouveaux patrons avec elles.

Mais en été, je craque pour les pelotes en coton ! La simplicité du coton permet de créer des pièces considérées trop compliquées (un pull, une veste ou un Ginger Dress), comme quelque chose de réalisable et ça booste : « donne-moi-de-chaque-couleur. »

Quel est votre moment préféré de la journée pour tricoter ?

J’en ai deux. Le premier, en semaine, quand le jour se lève et je suis encore au lit avec une bonne tasse de café, mon journal et mes pensées intimes.

Je suis également très productive l’après-midi du week end, blottie dans mon lit avec mes cours ou en écoutant une liste de bonnes chansons et toujours en compagnie de mon chat Winkers. 🙂

NorthKnits

Une astuce / un conseil pour quelqu’un qui débute au tricot.

Croyez en vous et ne pensez jamais que vous n’y arriverez pas à tricoter ou à faire du crochet seulement parce que ça a l’air difficile.

Les efforts, ça paye toujours quand on veut réussir, alors ne jetez jamais l’éponge – croyez en tout ce que vous avez à offrir au monde.

Tricoter m’a donné la confiance nécessaire pour commencer NorthKnits. La communauté DIY est grande et nous avons tous le potentiel pour définir le “fait main” comme ce qu’il y a de mieux.