Knitters Series : Toowooltobecool

Vicky – Toowooltobecool – était une citadine typique, avant de déménager à la campagne.

Maintenant, elle habite là-bas avec sa chienne et en plus de tricoter, elle adore faire tout un tas d’autres choses comme crocheter, le dessin, la couture, parmi beaucoup d’autres choses. Ce qui compte pour elle dans tout ce qu’elle fait c’est de le faire soi-même !

Toowooltobecool

Quand avez-vous commence à tricoter ?

Ma première expérience au tricot a eu lieu au collège, quand j’étais adolescente, – à l’époque je n’aimais pas suivre les patrons préconçus, cela m’ennuyait. Je trompais mon professeur dès que je pouvais ! Le projet final était très simple et basique et je ne trouvais pas la motivation pour continuer à tricoter.

La première fois que j’ai pris au sérieux le tricot, c’est il y a deux ans, quand j’ai acheté ma première pelote WAK et depuis, je ne peux pas m’arrêter.

Comment avez-vous appris à tricoter ?

Pendant plusieurs générations, toutes les femmes de ma famille ont touché aux travaux manuels et je pense que lorsque j’étais petite, j’ai vu et assimilé beaucoup de choses autour de moi. Quand j’ai commencé, ma mère, que je considère comme la meilleure tricoteuse de chaussettes au monde, m’aidait avec les choses simples. Et pour être honnête, au moment où j’ai commencé à tricoter, YouTube n’était pas aussi populaire qu’aujourd’hui et je m’inspirais des livres et de tout ce qui me tombait dans les mains. Cela me rend plus « vintage » de ce que je suis réellement, n’est-ce, pas ? 🙂

Toowooltobecool

En trois mots, qu’est-ce que le tricot pour vous ?

Liberté, créativité, absolu.

Vous préférez tricoter pour vous ou pour les autres ?

J’aime les deux, mais étant donné que mon armoire est pleine à craquer, je suis toujours prête à accepter des « commandes » d’amis et de parents. C’est toujours sympa de voir les autres porter un vêtement que tu as tricoté toi-même et qu’ils adorent. C’est pour cela que j’envisage de mettre en vente mes créations et mes projets sur plusieurs plateformes – mais pour l’instant ce n’est qu’un rêve.

Toowooltobecool

Quel est ton patron préféré ?

En ce qui concerne les basiques, je dois bien avouer que je ne pourrais pas vivre sans le point de riz. C’est un point humble et discret qui malgré tout permet de donner à un projet une belle texture. Et ce qui est génial : les bords ne s’enroulent pas !

Quand je veux tricoter quelque chose de plus spécial, j’aime beaucoup le point de nid d’abeille qu’on utilise, par exemple, dans le Bee Blanket de WAK. Le résultat est génial et c’est très facile et amusant de le tricoter.

Votre kit préféré ?

En ce moment, j’adore, j’adore, mais j’adore…. le Math Cardigan que je viens de finir ! Il est très accrocheur et beaucoup plus simple à tricoter que ce que je pensais. Je sais déjà que je vais refaire ce modèle.

Toowooltobecool

Quel type de laine préférez-vous ?

Il n’existe qu’une seule réponse correcte à cette question : JE LES AIME TOUTES !!! Chaque laine a ses avantages – la grosse laine est parfaite pour les bonnets et les écharpes de l’hiver, la laine fine est idéale pour les pulls et gilets et le coton pima va bien avec tout ! Le trapilho est parfait pour faire des accessoires de décoration et pour finir, mais pas pour autant moins importante, rien de mieux que la baby alpaga pour les vêtements de bébés et d’enfants.

Je suis toujours surprise para la qualité exceptionnelle des laines WAK avec son doux toucher. Je déteste les laines ou les mélanges de laines qui piquent ou qui grattent.

À quelle heure de la journée aimez-vous tricoter ?

A n’importe quelle heure et n’importe où. J’ai toujours un petit ouvrage dans mon sac à main pour profiter des temps d’attente ou de mes trajets dans les transports en commun.

Pour moi, le meilleur moment et le plus relaxant, c’est l’après-midi, avec une tasse de thé, assise dans mon fauteuil de tricot pendant que Bennie (ma chienne), s’allonge par terre sur mes jambes. C’est alors quand je peux regarder mes séries préférées sur Netflix ou tout simplement penser à ma journée – un scénario tranquille où je finis parfois par m’endormir 🙂

Toowooltobecool

Avez-vous quelques conseils à donner à nos tricoteurs ?

Il vaut mieux travailler proprement, avec précision et défaire une partie de votre projet plutôt que de se contenter de regretter cette petite erreur à la fin. Vous ne voudrez pas mettre votre projet. C’était un des principes de ma mère que je détestais et que je comprends mieux maintenant.

Je conseillerai également de tricoter seulement quand vous avez du plaisir à le faire. Certaines personnes transposent leur stress sur leur hobby et c’est bien dommage de gâcher le plaisir de tricoter.

Des conseils pour les débutants ?

N’abandonnez jamais ! N’arrêtez pas de vous entraîner et commencez avec des petits projets avec des laines  grosses. Ainsi vous finirez avant vos premiers projets et vous aurez envie de continuer. En plus, si vous faites une erreur et si vous devez défaire une partie, ce sera moins difficile….

Toowooltobecool