Que faire avec les restes de coton : des tapisseries

Encore une idée pour profiter des restes de coton de l’un des kits WAK : faites-en une tapisserie décorative pour votre intérieur ou à offrir. Avec ces tapisseries, vous exploiterez au maximum votre créativité et vous vous amuserez beaucoup à les faire.

Nous avons réalisé trois types différents de tapisseries pour choisir celle qui vous plaît le plus. N’oubliez pas que vous pouvez changer le résultat final simplement en alternant les couleurs, la forme et la longueur de la tapisserie. Essayez et entraînez-vous. Nous avons en plus utilisé une aiguille en bois de hêtre pour tenir les fils de coton, pour leur donner une touche plus knitter, mais vous pouvez utiliser un cintre ou une barre en bois ou, pourquoi pas, une branche d’arbre !

Commençons par une tapisserie très simple que vous savez sûrement faire. Elle est simple, avec des lignes pures, parfaite pour n’importe quelle pièce de la maison.

Coupez plusieurs fils de coton de la même longueur (n’oubliez pas que la longueur finale ne représentera que la moitié de la longueur de vos fils car ils seront pliés en deux). Coupez-en beaucoup car plus la tapisserie est dense, plus elle sera belle.

Ajoutez les fils en coton à l’aiguille ou support de votre tapisserie. Pliez le fil par la moitié et passez-le sous l’aiguille.

Nous allons maintenant passer l’extrémité du fil par la boucle formée et tirer pour qu’il soit bien fixé. C’est un peu comme faire des nœuds. C’est hyper facile !

Refaites la même chose avec tous les fils jusqu’à avoir rempli l’aiguille ou la barre en bois, en veillant à ce qu’ils soient bien serrés les uns contre les autres. Pour finir, attachez un long fil en coton sur les deux extrémités pour pouvoir accrocher la tapisserie.

N’oubliez pas de couper l’extrémité des fils à la fin pour bien leur donner la même longueur et avoir ainsi une finition professionnelle.

Cette tapisserie consiste à accrocher des pompons de coton à différents endroits pour mettre une touche intéressante à notre chef-d’œuvre 🙂 N’oubliez pas que vous pouvez à tout moment regarder le tutoriel complet pour apprendre à faire des pompons en cliquant ici.

Pour faire les pompons, enroulez le fil en coton sur une surface plate ou rectangulaire (comme un morceau de carton ou un livre, par exemple). En fonction du nombre de tours de fil que vous donnerez, votre pompon sera plus ou moins dense. Une fois terminé, coupez par l’une des extrémités et fixez les fils comme indiqué sur la photo.

Faites passer par la boucle supérieure un fil long en coton. Ce fil va déterminer la longueur finale au moment de l’accrocher au tapis, nous vous conseillons alors d’appliquer plusieurs longueurs.

Nouez le pompon doucement par la partie supérieure pour qu’il soit bien fixé et coupez les extrémités pour les égaliser.

Votre premier pompon est fin prêt ! Faites-en d’autres en différentes couleurs et différentes longueurs.

 

La dernière étape consiste à nouer les pompons à l’aiguille dans votre ordre préféré. Nous allons faire exactement la même chose que sur la tapisserie précédente : d’abord passer le fil sous l’aiguille et ensuite à travers la boucle qui se forme. Tirez ensuite fermement pour bien le fixer.

De toutes les idées possibles pour réaliser un tapis, celle-ci est sans conteste la plus créative et originale. On adore son côté ethnique !

Et pour finir, rappelons que cette tapisserie permet de proposer une variation de la première tapisserie, mais cette fois-ci avec les franges coupées en forme triangulaire et en combinant plusieurs couleurs de coton.

Nous vous conseillons de couper tout d’abord tous les fils à la même longueur et de donner la forme final une fois qu’ils seront placés sur la tapisserie, à l’aide d’une paire de ciseaux. De cette façon, la coupe et la forme seront beaucoup plus précises et vous n’aurez nul besoin de faire des retouches finales.

Pour ajouter les fils à la tapisserie, nous utilisons la même méthode : pliez le fil par le milieu, faites-le passer sous l’aiguille et passez les extrémités par la boucle qui s’est formée.

 

Et surtout n’oubliez pas de tirer fermement des fils pour qu’ils soient bien noués. Ceci est le secret d’un résultat nickel !

Alors, comment avez-vous trouvé ce tutoriel ? Où placeriez-vous l’une de ces tapisseries en coton ? Si vous en avez déjà fait une, n’hésitez pas à la partager avec nous sur les réseaux sociaux avec l’étiquette #weareknitters. Nous voulons admirer vos résultats !