Marathon de NY : l’interview de Meredith

Le 1er Novembre, l’une de nos stagiaires Meredith tricotera et courra au Marathon de New-York. Non, c’est pas une blague. Meredith fait des études de Commerce International à la Northeastern University de Boston et courra pour la première fois de sa vie le marathon. Ici, vous apprendrez comment Meredith a commencé à tricoter et courrir en même temps et en saurez plus sur ses entraînements et son voyage jusqu’au marathon.

Depuis quand tricotes-tu ?

C’est ma grand-mère qui m’a appris à tricoter lorsque j’avais 8/9 ans. J’ai véritablement commencé parce que je voulais arrêter de tricoter mes ongles, mais au final j’ai trouvé cette activité très relaxante et entraînante ! J’ai depuis continué et arrêté de tricoter mais depuis que j’ai commencé à travailler chez We Are Knitters en mars, j’ai vraiment commencé à reprendre le tricot à fond. Tous mes amis me demandent de leur tricoter des écharpes, donc autant vous dire que ma to-do-list se s’arrêter jamais ! L’hiver à Boston est rude, donc je pourrai justifier le fait de me tricoter 3 ou 4 choses pour moi aussi !

Marathon de NY : l'interview de Meredith

Quand as-tu commencé à courir ?

J’ai commencé à courir au collège. J’ai rejoins l’équipe de course à pied, sans savoir dans quoi je me mettais ! Le premier jour d’entraînement, j’ai mis tellement de temps à terminer la course que lorsque je suis arrivée mon professeur m’a demandé si je m’étais perdue en chemin ! J’étais tellement gênée. J’ai couru un trimestre avec l’équipe d’athlétisme : j’ai fait des courses de haie mais je préfère vraiment la vrai course tout court. Depuis, j’ai couru 3 demie-marathon : un à Boston, un à New-York et le dernier à Madrid.

Comment t’es venue l’idée de tricoter et courir à la fois ?

Chez We Are Knitters, on avait entendu l’histoire de deux personnes qui avaient tricotés et courus à un marathon, et j’ai trouvé l’idée trop drôle ! On a commencé à en parler et rire sur le fait que je le ferai, mais ensuite l’idée m’a tellement intriguée qu’un soir j’ai ramené une pelote chez moi pour mon footing du lendemain. Tout le monde me regardait trop bizarrement quand je courrai ! Et puis, on a commencé à en parler plus sérieusement et avant même que je le sache, j’étais inscrite au Marathon de New-York !

 

Comment tu feras pour tricoter et courir à la fois ?

Pour le Marathon de New-York, je tricoterai à mes doigts. Je n’avais jamais tricoté avec mes doigts avant, du coup j’ai regardé une vidéo sur Youtube destinée aux enfants ! C’était très bien expliqué mais il faut tout de même que je l’a renvoie de temps en temps pour avoir le coup de main 🙂 Je suis encore en train de chercher la bonne manière de tenir ma pelote – dans un petit sac à dos, sous mon bras…

Une fois que le tricot se fait long, je commence à m’enrouler la pelote autour du bras pour ne pas qu’elle tombe par terre. En été, une pelote de laine donne assez chaud comme vous pouvez l’imaginer, mais en automne/hiver elle me tiendra sûrement très chaud !

Marathon de NY : l'interview de Meredith

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans la tricot-course ? 

Tricoter et courir à la fois n’est pas si difficile au final, une fois que vous avez trouvé votre rythme, c’est en réalité très relaxant et cela vous fait penser à autre chose. Le plus dur, c’est de savoir où garder la pelote de sorte à ce qu’elle ne tombe pas ! J’ai déjà couru pas mal de fois ainsi et lorsque la pelote tombe et roule loin de moi, j’ai l’air assez marrante courant derrière ma pelote dans la rue.

Parles-nous de ton partenariat avec Team in Training.

L’une des meilleures choses des grandes courses comme le Marathon de New-York, c’est qu’il y a beaucoup de plateforme pour lever des fonds pour d’importantes causes. We Are Knitters me sponsorise moi et Team in Training pour le marathon. Team in Training soutient la Leukemia and Lymphoma Society afin de soulever des fonds pour la recherche contre le cancer du sang et je suis ravie de faire partie de cela, spécialement avec la communauté WAK derrière moi ! Mon but est de collecter $3,500 et toute donation est la bienvenue ! Tout ira dans une belle cause !

Marathon de NY : l'interview de Meredith

Qu’est-ce tu aimes le plus dans la course ? 

J’aime l’énergie et le soutient de la foule dans ce genre de course ! À mon dernier demie-marathon, je voulais m’arrêter de courir et faire une pause, et d’un coup quelqu’un de la foule a commencer à me siffler et cela m’a vraiment aidé à continuer. J’ai vraiment hâte de combiner deux belles communautés : coureurs et knitters !