Comment adapter un patron en crochet

Total
13
Shares

Image : photo-1.jpg

Parfois on regarde un patron ou un kit de crochet qu’on adore et on pense immédiatement à une fibre avec laquelle on aimerait le réaliser. Ensuite, on regarde l’étiquette de notre pelote et, surprise ! L’épaisseur ne coïncide pas avec celle de la fibre utilisée dans le patron. Afin que l’épaisseur de votre laine préférée ne soit pas un problème pour réaliser vos projets, dans ce post nous allons vous donner quelques conseils.

Dans tous les patrons, au début, on trouve normalement un intitulé du genre : « échantillon du point »,  « échantillon de tension ou gauge » (notamment sur les patrons en anglais). Ces chiffres sont particulièrement utiles, car nous indiquent qu’avec un point précis (celui avec lequel on réalise le projet du patron) on aura besoin de X mailles et X rangs pour réaliser 10 cm x 10 cm de tissu.

L’échantillon du point est la première chose à faire lorsque l’on va commencer un projet. Il va nous aider à calculer grosso modo les mesures finales, car chaque personne crochète avec une tension déterminée. Il y a des gens qui ont tendance à ne pas trop serrer les mailles et leurs échantillons de point vont toujours être un peu plus grands de ce qui est indiqué au début du patron. Et, au contraire, il y aura des gens qui ont tendance à bien serrer. Les dimensions de leurs échantillons seront, dans leur cas, plus petites.

C’est pour ça que nous vous conseillons, à chaque fois que vous allez commencer un projet, de réaliser cet échantillon, surtout si la fibre que vous voulez utiliser n’est pas la même que celle du patron. Cette petite opération vous rendra les choses beaucoup plus simples après, et vous épargnera de défaire des mailles. Il est aussi préférable que votre échantillon ait plus de mailles et plus de rangs que celui indiqué dans le patron, afin de mieux pouvoir compter les mailles.

Une fois l’échantillon tricoté, qu’est-ce que vous devrez faire pour adapter les dimensions ?

LONGUEUR

Image : photo-2.jpg


1. Regardez attentivement la longueur de la pièce que vous voulez calculer. Disons que la longueur est de 50 cm.

2. Sur votre échantillon, comptez les rangs que vous avez réalisés pour avoir 10 cm de tissu. Dans l’image ci-dessus, nous avons marqué la longueur totale de l’échantillon, el le nombre de rangs dans 10 cm de tissu (à l’intérieur du carré noir) avec notre mètre.

3. Nous allons maintenant calculer les rangs que vous devrez tricoter avec votre fibre pour arriver à la longueur totale de la pièce. Pour ce faire, multipliez les centimètres souhaités par le nombre de rangs des 10 cm de l’échantillon. Divisez le résultat par 10 (cm de l’échantillon).

Rangs : 19 rangs (nº rangs dans 10 cm de votre échantillon) x 50 cm (longueur de la pièce)

10 cm

Voici le résultat : pour réaliser la pièce de 50 cm de longueur, vous devrez crocheter 95 rangs.

Image : photo-3.jpg


Selon le type de point, on aura besoin d’un nombre de rangs différent. L’échantillon de l’image ci-dessus a été crocheté en bride et, en appliquant le calcule précédent, pour crocheter 50 cm de hauteur, il faudrait crocheter 45 rangs.

LARGEUR

Nous allons ensuite vous montrer comment calculer la largeur.

Image : photo-4.jpg


1. Regardez attentivement la largeur de la pièce que vous voulez calculer. Disons que la largeur est de 50 cm.

2. Sur votre échantillon, comptez les mailles que vous avez réalisées pour avoir 10 cm de tissu. Dans l’image ci-dessus, nous avons marqué la largeur totale de l’échantillon, et le nombre de mailles dans 10 cm de tissu (à l’intérieur du carré noir).

3. Nous allons maintenant calculer les mailles que vous devez tricoter avec votre fibre pour arriver à la largeur totale de la pièce.

Rangs : 16 mailles (nº mailles dans 10 cm de votre échantillon) x 50 cm (largeur de la pièce)

10 cm

Voici le résultat : pour réaliser la pièce de 50 cm de largeur, vous devrez crocheter 80 mailles.

En appliquant cette simple règle de trois, vous pourrez toujours adapter vos fibres et votre façon de crocheter (la tension que vous appliquez aux mailles) à celles du patron.

Nous espérons que vous ayez trouvé ce post très utile. Les patrons n’auront plus de secrets pour vous !

You May Also Like